TOUTES LES PUBLICATIONS

Quelles politiques pour la France périurbaine (I) ?

Le 22/10/2014

Entre le périurbain caricaturé sous l'image de « villes-dortoirs », favorisant les pollutions associées à ce mode de vie et un vote de rejet des populations vivant dans ces territoires, et le périurbain décrit comme la preuve du mépris des élites à l'égard des classes populaires y résidant, la nuance a semblé manquer dans certaines tournures prises par le débat public. L'étude de Terra Nova, par Pierre Musseau, entend contribuer aux discussions en cours. 

Vidéos conf. Esprit Public : "quelle télévision pour demain ?" avec V. Meslet, V. Champetier et JM. Granier, Mairie du III, 14/10/14

Le 14/10/2014

Aujourd'hui en France, un foyer possède en moyenne 6 écrans. A l'heure où la consommation de contenus sur le web est en constante augmentation et où tout ou presque est visible sur net, il est légitime de se demander quel est l'avenir de la télévision, qui devient elle-même connectée. 

Nouveaux enjeux pour les marchés de gros de l’électricité

Dans le contexte du débat sur la loi sur la transition énergétique, Terra Nova publie une étude s'interrogeant plus spécifiquement sur les nouveaux enjeux du marché de gros de l'électricité en Europe.

Le dialogue social au seuil d’un renouveau

Le 26/09/2014

L'effet de la suppression des seuils sociaux sur l'emploi est clairement surestimé, par des chiffrages fantaisistes et des approches idéologiques. Terra Nova propose, d'une part, de distinguer le bon et le mauvais procès qui est fait aux seuils sociaux. D'autre part, il ne s'agit pas d'enfermer le dialogue social dans ce seul débat mais de trouver des pistes pour le renouveler, en expérimentant une gouvernance simplifiée : le modèle Belem.

Vidéo conf. Esprit Public "Le traité transatlantique : où en sommes-nous ?", avec P Defraigne, P Durand, mar. 23/09, Marie du III, Paris

 Depuis le début des discussions sur le traité transatlantique de 2008, le débat reste encore aujourd'hui au coeur de l'actualité et divise les différents pays de l'Union Européenne.

La politique monétaire de la Banque centrale européenne dans tous ses états

Le 23/09/2014

Les banques centrales, dont la Banque centrale européenne (BCE), ont été régies depuis les années 1980 par la doctrine monétariste. Celle-ci se résumait en pratique à un objectif (une cible d'inflation) et un instrument (les taux d'intérêt). La rationalité des marchés financiers était censée faire le reste et garantir les conditions de la "grande modération". Cette doctrine a explosé avec la crise financière de 2008. Toutes les banques centrales ont dû sortir de ce cadre et prendre des mesures non conventionnelles, sans trop savoir quelle pourrait être au final la nouvelle convention du banquier central.

Pourtant timide par rapport à ses consoeurs d'outre-Atlantique ou d'outre-Manche, la BCE ne fait pas exception à la règle, comme l'ont montré les déclarations récentes de Mario Draghi à Jackson Hole et les décisions prises quelques jours plus tard. Mais la BCE doit faire face à une situation sans exemple dans le monde et dans l'histoire : elle est l'institution fédérale d'une Europe qui ne l'est pas, elle défend l'intérêt monétaire de l'Union dans un contexte caractérisé par le manque de coordination des politiques économiques des Etats-membres.

Or le risque de la situation présente est de plonger le continent dans une stagnation séculaire. Michel Aglietta trace ici les linéaments d'un nouveau corps de doctrine pour le banquier central, après avoir montré en quoi le monétarisme ne pouvait plus guider la politique monétaire.

Démocratiser l'école : vers une nouvelle organisation des classes et des établissements

Les rapports se multiplient ; le constat demeure. L'école française reste fortement inégalitaire. Un récent rapport de la Fondation allemande Bertelsmann vient encore illustrer cette situation : la France se classe dans les toutes dernières positions concernant l'influence de l'origine sociale sur la réussite scolaire. Comment gérer l'hétérogénéité des élèves, que ce soit entre les établissements et au sein même des établissements ? A travers cette note, Terra Nova poursuit ses réflexions sur un système éducatif enfin apte à lutter contre l'échec scolaire. 

La nouvelle question territoriale

Le 02/09/2014

A l'occasion de cette rentrée, Laurent Davezies et Thierry Pech posent les éléments d'une nouvelle question territoriale. Dans un contexte où inégalités de PIB et de revenu s'aiguisent, l'économie résidentielle et l'économie productive ne s'opposent pas : elles s'articulent, au contraire, l'une à l'autre. Comment définir un nouveau compromis entre cohésion des territoires et surcroît d'autonomie pour ceux qui sont les principaux moteurs de la croissance ? Ces réflexions contribuent aux débats en cours sur la réforme territoriale. 

Conférence avec M. Arnaud Montebourg, le 30/08/14, à La Rochelle

 Le 30 août 2014, Terra Nova accueillait Arnaud Montebourg pour un entretien autour des grands débats de politique économique. 

Retrouvez ci-dessous trois extraits de cette conférence. 

Une « Fondation Quartiers » pour favoriser l’activité dans les banlieues populaires

Les difficultés des quartiers populaires concernent toute la société française. Comment encourager le développement des nombreux projets qui émergent pourtant dans ces quartiers ? Cette note s'engage pour une « Fondation Quartiers ». Rédigée collectivement par des acteurs de terrain, des responsables impliqués en faveur du développement des quartiers et de l’égalité des chances, ce travail fait suite au lancement d’un Appel en faveur d’une Fondation des Quartiers en février 2013.

LES BILLETS DE TERRA NOVA
Agoravox Le post Mediapart Rue 89 Slate.fr